napoleon autographe

Napoléon Ier

(1769-1821)
Empereur des français

Lettre signée « Bonaparte », Saint-Cloud, 30 germinal an 11 (20 avril 1803), à Louis-Alexandre Berthier, 3 pages in-4, en-tête « Bonaparte, Ier consul de la République ». Belle lettre dans laquelle le premier consul ordonne la défense de point stratégiques contre les Anglais en pleine période de vives tensions diplomatiques.
 

« La mauvaise foi et la perfidie des Anglais est capable de tout »
 

« Le Ministre des relations extérieures, écrit à Lahaye pour que le gouvernement Batave ait à faire établir sur le champs des batteries qui défendent le fort de Lisle de Goerce, Lisle de Worn (Voorn) , et le fort de Briel (Brielle). La mise en sureté de ces points, est tout à fait nécessaire pour mettre à l’abri nos frégates et les vaisseaux même hollandais, qui sont dans la rade d’Helvoet-sluys. Comme il est probable que les Hollandais délibéreront avant d’agir, et agiront à leur manière, vous donnerez l’ordre au général Victor d’armer le fort de Lisle de Goerce, celui de Briel, Lisle de Worn, et d’occuper les postes les plus importants qui peuvent mettre à l’abri de toute attaque nos fregattes et notre convoi. Il peut à cet effet faire débarquer la moitié de l’expédition. Vous lui recommanderez d’ordonner la plus grande surveillance, car la mauvaise foi et la perfidie des Anglais est capable de tout.
Bonaparte
 ». 
 

En 1802, les Anglais avaient signé la Paix d’Amiens. Ce traité entre le Royaume-Uni d’une part, et la France, l’Espagne et la République batave d’autre part, instaurait une période de paix. Mais en 1803, les tensions sont lourdes entre la France et l’Angleterre. Bonaparte exige l’évacuation de Malte. Refus des Anglais qui à leur tour exige que les Français évacuent leurs troupes de la Hollande. Le 23 mai 1803, le Royaume-Uni déclarera officiellement la guerre à la France.


4.700 €