Victor Hugo lettre autographe manuscrit

Hugo (Victor)

(1802-1885)
Poète, dramaturge et écrivain français

Épreuve imprimée avec corrections autographes (27 juin 1846), 1 page in-folio (48 x 16 cm), avec cachet encre Epreuve non lue 1ère typographique

 

Discours à la Chambre des Pairs de Victor Hugo sur la consolidation et la Défense du Littoral.

 

Ce discours a été recueilli dans Actes et paroles, I. L’épreuve donne la première intervention de Victor Hugo. Il y a porté de sa main environ une quinzaine d’ajouts ou de corrections autographes dont une réaction de l’auditoire « (mouvement d’attention) » ; et en bas de page, la mention : « bon à tirer ».

Long plaidoyer en faveur d’une loi pour « maintenir, consolider et améliorer, au double point de vue militaire et commercial, la configuration du littoral de la France (…) Une de vos frontières est menacée (…) Eh bien, messieurs les pairs, cette frontière menacée c’est votre littoral ; cet ennemi existe : c’est l’Océan… »

« Je ne veux rien exagérer. M. le ministre des travaux publics sait comme moi que les dégradations des côtes de France sont nombreuses et rapides. Il sait par exemple, que cette immense falaise qui commence à l’embouchure de la Somme, et qui finit à l’embouchure de la Seine, est dans un état de démolition perpétuelle. Vous n’ignorez pas que la mer agit incessamment sur les côtes ; de même que l’action de l’atmosphère use les montagnes, l’action de la mer use les côtes. L’action atmosphérique se complique d’une multitude de phénomènes. Je demande pardon à la chambre si j’entre dans ces détails, mais je crois qu’ils sont utiles pour démontrer l’urgence du projet actuel, et l’urgence d’une plus grande loi sur cette matière… ».

 

Déjà membre de l’Académie Française, Victor Hugo avait été nommé Pair de France par le roi Louis-Philippe en avril 1845. 


2.500 €