Rivière (Jacques)

(1886-1925)
Homme de lettres français. Directeur de la N.R.F. entre 1919 et 1925.

Lettre autographe signée, Paris, 20 décembre 1913, à René Druart, 1 page in-folio, en-tête de La Nouvelle Revue Française, enveloppe autographe.

 

« Vous demander simplement de vous efforcer de répandre le plus possible autour de vous la Nouvelle Revue Française… »

 

« Monsieur,

je m’excuse de n’avoir pas répondu tout de suite à votre aimable lettre. J’étais en voyage. Je ne vois aucun inconvénient à ce que vous fassiez paraître dans le Cénacle champenois mon Voyage à Reims, si ce n’est pourtant que cet essai me parait fort médiocre et que j’avoue ne point être très enchanté de le voir reparaître une seconde fois sous mes yeux. Ne voyez ici, je vous en prie, nulle fausse modestie, mais simplement un détachement très sincère.

Si vous vous décidez à publier mes pages; je vous demanderai seulement de mentionner qu’elles sont extraites de la Nouvelle Revue Francaise.

Je vous prie Monsieur, de croire à mes sentiments de sympathie.

Jacques Rivière.

En échange de l’autorisation que je vous donne, me permettrez-vous de vous demander simplement de vous efforcer de répandre le plus possible autour de vous la Nouvelle Revue Française ? Une liste des gens que vous supposez susceptibles de s’y abonner nous serait très précieuse ».  

 

La Nouvelle Revue française (souvent abrégée du sigle NRF) est une revue littéraire et de critique française, à l'origine mensuelle et aujourd'hui bimestrielle, fondée en novembre 1908, à l'initiative de Charles-Louis Philippe, avec une poignée de jeunes gens passionnés parmi lesquels Jean Schlumberger, Marcel Drouin, Jacques Copeau, André Ruyters, Henri Ghéon et André Gide.

D’abord collaborateur à L’Occident, Jacques Rivière devient secrétaire de rédaction de La Nouvelle Revue française en 1911. Il entreprend alors la rédaction de critiques littéraires, qu’il rassemble et publie sous le titre d’Études, où il révèle un excellent sens de la psychologie. À partir de 1912, il seconde Jacques Copeau à la direction de la revue.


Vendu