Hugo (Léopoldine)

(1824-1843)
Fille de Victor Hugo. Décédée accidentellement à l'âge de 19 ans.

Lettre autographe signée, jeudi 15 décembre (1840) à Charles Robelin, 1 page in-16. Très rare lettre de la fille de Victor Hugo.

 

« C’est la fête de maman… »

 

« Cher Monsieur Robelin,

Vous seriez bien bon et bien aimable si vous vouliez être des nôtres demain. C’est la fête de maman (Adèle Foucher) et vous savez que ce jour là elle aime à être entourée de ses vieux amis. 

Nous pouvons compter sur vous, n’est-ce pas, à sept heures précises. Je suis chargée de mille compliments et de mille amitiés. Croyez-bien, cher Monsieur, à l’affection de toute ma famille.

Léopoldine Hugo ». 

 

 

Charles Robelin (1797-1887) était un architecte et un des plus fidèles amis de Victor Hugo, à qui il donne des informations pour l’écriture de Notre-Dame de Paris. Il fait partie des invités au mariage de Léopoldine avec Charles Vacquerie en février 1843. Quelques mois plus tard, le 4 septembre 1843, Léopoldine et Charles meurent accidentellement noyés à Villequier (Seine-Maritime). Alors qu’il est en voyage, Victor Hugo n’apprendra le décès de sa fille que le 9 septembre en lisant la presse. 

 

Les morts prématurées et tragiques de sa fille et de son gendre auront une très grande influence sur l’œuvre et la personnalité de Victor Hugo. Il ne pourra venir sur sa tombe qu'en septembre 1846 et consacrera à la mémoire de sa fille de nombreux poèmes, notamment « Demain, dès l'aube… » et À Villequier dans Pauca Meae, le quatrième livre Les Contemplations, ainsi que : « Elle avait pris ce pli... ». La mort de Léopoldine impressionnera beaucoup sa jeune sœur Adèle Hugo âgée de 13 ans, au point d'ébranler la santé psychique de l'adolescente.

 

Vendu