Peste (1641)

Épidémie de Peste
Toulouse (1641)

Manuscrit anonyme intitulé « Recepte d’un preservatif très souverain contre toute contagion », 1 page grand in-4, sans lieu, (XVIIe siècle).

 

« Recette.

recepte d’un preservatif très souverain contre toute contagion et qui fut recogneu et aprouve tel a Toulouse en lannée 1641 que cette ville eust le malheur destre affligée de la peste.

Il faut mettre un pega (nom occitan désignant un « poix » ou une « colle ») de bon vinaigre dans un coquemar

Une poignée de Rhue

Une poignée de mante

Une poignée de petite absinthe

Une poignée de romarin

Une poignée d’espic

Ensuite faut luter le Coquemar et faire infuser le tout pendant huit jours sur les cendres chaudes ou a lardeur du soleil : après quoy, faut couler le tout dans un linge et mettre cette liqueur  dans une bouteille dans laquelle lon y fait dissoudre une onde de camphre.

Il faut se frotter avec une éponge de cette infusion. La bouche, les tempes, les narines, et toutes les extrémités, tous les matins à son lever et surtout lorsqu’on va dans des endroits pestiférés ou dangereus »

 

Les épidémies de peste ont été très nombreuses au XVIIe siècle notamment celle qui toucha Toulouse entre 1628-1631 (on évalue à 50.000 morts les victimes de la peste) et en 1640 le Languedoc. 

400 €