Rohan-Soubise (Charles de)

(1715-1787)
Maréchal de France, ministre, favori de Madame de Pompadour, prince de Soubise.

Lettre autographe signée, Versailles, 13 juin, 2 pages in-8.

 

« Méprisez les attaques de vos ennemis… »

 

« Je vous recevrai toujours avec grand plaisir, Monsieur, et je serai toujours flatté de la confiance que vous me témoignerez. La démarche, dont vous me faites part, est très inconsidérée et ne pouvait réussir. Les ministres a qui j’en ai parlé, m’ont assuré que de pareilles tentatives seraient rejettées et désapprouvées. Continuez à vous conduire avec sagesse et fermeté, et méprisez les attaques de vos ennemis. Les personnes qui vous connaissent comme moi vous rendront justice et je serai toujours avec les sentiments les plus distingués, Monsieur, vôtre très humble, et très obéissant serviteur.

Le M P. de Soubise ».

 

Charles de Rohan-Soubise était un intime de Louis XV et le protégé de madame de Pompadour. Il participe en 1745 à la bataille de Fontenoy. En 1755, Louis XV le nomme ministre d’État. Sa responsabilité est fort engagée dans la grave défaite des armées française contre la Prusse à Rossbach. Néanmoins il prend sa revanche en 1758 à Sondershausen et à Lutzelberg et reçoit par la suite le titre de maréchal de France. 

Plus tard, très ébranlé par la banqueroute de son gendre, le prince de Guéméné, puis éclaboussé lors du scandale de l'affaire du collier de la reine qui touche un autre parent, son cousin le cardinal de Rohan, le prince de Soubise se retire des affaires et doit quitter le conseil des ministres.


450 €