Anouilh (Jean)

(1910-1987)
Écrivain et dramaturge français.

Lettre autographe signée, Chesières-sur-Ollon, 12 septembre 1937, à Roland Stragliati, 2 pages in-4, enveloppe autographe.

 

« J’avais seulement eu envie d’écrire cette vie de Molière et ça faisait Petit Larousse illustré, je n’ai pas trouvé le truc… »

 

« Mon cher Roland,

Je mets bien longtemps à mettre à mon tour la main à la plume qui n’en est d’ailleurs pas une. J’ai du me trimbaler cet été au lieu de rester en place et j’ai oublié mes lettres un peu partout. 

Il ne faut pas croire tout ce qu’il y a dans les journaux. Je les laisse toujours dire mais j’avais seulement eu envie d’écrire cette vie de Molière et ça faisait Petit Larousse illustré, je n’ai pas trouvé le truc. J’y ai renoncé.

Je vais faire peut-être un autre film car je ne fais pas représenter de pièce. Si je fais quelque chose compte sur moi dans la mesure ou Chavannes ne m’imposera pas un technicien à lui pour me surveiller. Voilà le hic. 

Je t’en parlerai en temps voulu quand il aura acheté le sujet que je voudrais faire et qu’on pensera à des dates.

Je suis en retard aussi d’une lettre avec Denise ; une jeune fille qu’elle me recommandait, me supposant chaste et honnête, et que j’ai perdue (la lettre).

Dis lui qu’elle m’écrive un mot en octobre et je la verrai. Je ne pourrai peut-être rien pour elle tout de suite mais je la connaitrai.

J’aurai emménagé 3 rue de Furstenberg, mais pour plus de sûreté dis lui d’écrire 13 rue Washington où j’avais un pied à terre du temps où j’habitais Montfort, ce qui va cesser cette année (…)

Jean Anouilh ». 

 

En 1937, Jean Anouilh connait son premier grand succès avec Le Voyageur sans bagage (crée le 16 février 1937). L’année suivante, il obtient deux nouveaux succès avec Le Sauvage et Le Bal des voleurs


300 €