revolution autographe

Révolution française

Lot de neuf imprimés révolutionnaires (1791-1794)


dont un rapport sur le 9 Thermidor, plusieurs discours prononcés au club des Jacobins, un faux assignat, deux documents relatifs à Santerre, etc

1/-« Rapport fait au nom du Comité de salut Public par Barère sur la conspiration ourdie contre la représentation nationale par Robespierre, Couthon, St-Just, levas & leurs complices (séance du 9 thermidor) », imprimé de 8 pages in-8, vignette du club des Jacobins (« vivre libre ou mourir »), 

Imprimerie Nationale (Paris), 27 juillet 1794.

 

2/-« Société des Amis de la Liberté et de l’Égalité, séantes aux Jacobins, rue Saint-Honoré, Discours prononcé dans la Société des Jacobins, le 6 août 1793 (…) par le citoyen Claude Royer, envoyé de Châlons-sur-Saône, département de Saône et Loire, à la grande réunion des Français du 10 août », imprimé de 12 pages in-8, vignette du club des Jacobins (« vivre libre ou mourir »), Imprimerie Patriotique et Républicaine (Paris), 1793.

 

3/-« Société des Amis de la Constitution séante aux Jacobins à Paris. Discours de Jean-Claude Simon, ancien ingénieur de la ci-devant province de Bourgogne, prononcé à la société le 25 décembre 1791, l’an troisième de la liberté », imprimé de 12 pages in-8, vignette du club des Jacobins (« vivre libre ou mourir »), (Paris), décembre 1791.

 

4/-« Société des Amis de la Constitution séante aux Jacobins à Paris. Projet d’adresse aux sociétés affiliées par Louis Lefort. Réimprimé par ordre de la Société des Amis de la Liberté et de l’Égalité, séante à Mâcon ». Imprimé de 4 pages in-8, Mâcon, imprimerie de P.M. Saphoux, 1792.

 

5/-« Société des Amis de la Constitution séante aux Jacobins à Paris, discours de L. Carra sur le danger des circonstances présentes, et sur le système de corruption employé par la cour », imprimé de 20 pages in-8 (il manque la page 13/14), vignette du club des Jacobins (« vivre libre ou mourir »), Imprimerie du Théâtre français, Paris, 6 février 1792. 

 

6/ Loi qui fixe les mesures à prendre quand la Patrie est en danger, donnée à Paris, le 8 juillet 1792, l’an 4e de la Liberté ». Imprimé de 8 pages, Chartres, chez Fr. Durand, imprimeur. 

 

7/-« Adresse des Citoyens du Fauxbourg St. Antoine, du 6 mars 1792. Imprimée par ordre de l’Assemblée Nationale », imprimé de 7 pages in-8, Paris, Imprimerie Nationale.

 

8/-Un faux assignat de cinquante livres gagé sur les Domaines nationaux (mention manuscrite « assignat faux » au verso). 1 page in-8 oblongue avec porterait de profil de Louis XVI.

 

9/-« Décret de la Convention Nationale du 20 août 1793 (…) concernant la remise des Croix de Saint-Louis & des Brevets qui sont relatifs à ces Croix ». Imprimé de 4 pages avec signatures autographes des membres de la Commission provisoire du département de l’Eure à Evreux (8 septembre 1793), Paris, Imprimerie Nationale. 


500 €