emile zola autographe

Zola (Emile)

(1840-1902)
Écrivain et journaliste français.

Lettre autographe signée, Médan, 31 octobre 1885, à Madame Séverine « au Cri du Peuple », 1 page 1/2 in-8, enveloppe autographe.

 

Lettre de remerciements d’Émile Zola à Séverine pour son article s’élevant contre l’interdiction de la pièce tirée de Germinal.

 

« Je suis rentré ici avec plus de haine et de mépris pour la politique… »

 

« J’ai à vous remercier de ce que vous voulez bien dire de mes oeuvres, et je le fais de grand coeur. Mais je vous avoue que votre raisonnement n’ébranle pas mes vieilles idées d’écrivain.

Je suis rentré ici avec plus de haine et de mépris pour la politique. Ce que je viens de voir n’est pas fait pour me convertir

Il arrive souvent que la force prime l’idée. L’idée n’en est pas moins souveraine, c’est elle qui triomphe toujours sur les ruines de tout. 

Veuillez me croire, madame, votre bien dévoué et bien reconnaissant confrère.

Emile Zola ».

 

Cet article de Séverine, dont il a eu en avance communication, paraîtrait le lendemain dans Le Cri du peuple. Séverine y rappelle le dégoût du jeune Zola pour la politique, entièrement tourné vers les lettres et les arts, puis célèbre son évolution (« désormais vous êtes des nôtres ») avant de conclure : « il ne vous reste plus qu’à admettre que l’action, et non l’idée, est la reine du monde ». Le Cri du peuple dirigé par Jules Vallès, soutenait Zola depuis longtemps et avait publié Germinal en feuilleton.


1.200 €