Guevara (Che)

(1928-1967)
Révolutionnaire argentin.

Lettre autographe signée, Sierra-Maestra (Cuba), 6 avril 1957, aux hommes de la « Radio Rebelde », 1 page in-16, déchirures aux plis et bords effrangés.

 

Belle et rare lettre du Che alors en pleine lutte dans la Sierra Maestra contre les troupes du dictateur Batista.

 

 

« A todos los muchachos de la radio rebelde:

Aqui estoy echando de menos a ustedes. Ya tengo.

 alta (?) pero no tengo locatores. Pronto va ha 

llegar aquí una planta transmisión potente pero 

sin Eduardo y ustedes nada funciona. 

Tenemos un fuerte linea de defensa entre 

Bayama y Guisa, aqui la pelea es contra 

tanques pero ya ssobreponiéndones. No tengo aquí 

a los entrenados pero la trop se esta 

portando bien. 

La tropa sigue con orden de llegar a 

Occidente, es cuestìon de tiempo que ten-

gamos la mayoría del país liberado

Se (?) buen animo de combate, la gente 

acariciando la idea de tomar al pueblo y encontraremos 

juntos en la victoria 

Firmes en la lucha.

Che ». 


Traduction

« A tous les gars de la radio rebelle :

Vous me manquez ici. J'ai déjà une haute ??? mais je n'ai pas de localisateurs.

D'ici peu va arriver ici une installation de transmission puissante mais sans Eduardo et vous rien ne marche. 

Nous avons une forte ligne de défense entre Bayamo et Guisa (villes situées dans l’extrême est de Cuba), ici la bagarre se fait contre les tanks mais déjà nous la surmontons. 

Je n'ai pas ici ceux qui sont entrainés  mais la troupe se comporte bien. 

La troupe continue avec ordre d'arriver vers l’ouest, ce n'est qu'une question de temps qu'on ai la majorité du pays libéré. 

Il y a une bonne énergie (courage) de combat, les gens caressent l'idée de prendre le peuple et ensemble nous trouverons la victoire. 

Ferme dans la lutte

Che »



En 1956, un groupe de 82 hommes prend la mer à bord du bateau Granma pour Cuba et débarque sur la partie orientale de l'île le 2 décembre 1956. Une soixantaine des membres du commando (les barbudos) sont tués, ou faits prisonniers par l'armée régulière cubaine dès les premiers combats.

Fidel Castro et le reste du corps expéditionnaire trouvent refuge dans les montagnes de la sierra Maestra, soit une vingtaine d'hommes dont Ernesto Che Guevara, grièvement blessé. Aidés par les paysans, ils commencent à organiser l'armée rebelle. Les barbudos mènent une guérilla contre le pouvoir pendant deux ans. Ils peuvent s'appuyer en particulier sur le profond mécontentement des masses paysannes en butte à une répression et à une misère grandissante.

Rapidement, ce sont plus de 800 hommes qui rejoignent Fidel Castro dans la Sierra Maestra. Le 17 janvier 1957, l'attaque de la caserne navale de La Plata constitue une première victoire. La population locale commence à sympathiser avec les insurgés.

Rendue inaccessible aux forces gouvernementales, la Sierra Maestra entre progressivement en dissidence. En août 1957, le Che prend le commandement d'une partie des forces rebelles. Alarmé, Batista lance une vaste offensive militaire et une prime de 4 000 dollars est offerte pour la tête du Che. Disposant désormais d'une position inexpugnable et appuyés par la population locale, les rebelles décident de quitter la Sierra et de partir à la conquête du territoire cubain.

Les insurgés, soutenus par une grève générale, prennent La Havane le premier janvier 1959. Le lendemain, Santiago tombe à son tour. Batista choisit la fuite.



8.000 €