Comité de salut public lettre autographe

Comité de Sûreté générale

Comité de Sureté général


Mai 1794

Lettre signée Elie Lacoste, Moyse Bayle, Joseph Nicolas Barbeau Dubarran, Louis-Charles de Lavicomterie et Jean Antoine Louis, Paris, 16 floréal an 2 (5 mai 1794), 1 page in-4, en-tête de la Convention nationale et du Comité de Sureté général et de surveillance, cachet sous papier.

 

En pleine Terreur le Comité de Sureté général ordonne l’arrestation d’un suspect.

 

« Auteur d’un discours contre-révolutionnaire par lui prononcé à la commune, sur les évènements du 20 juin… »

 

« Le Comité arrête que le nommé Gilbert Cahier, rue du f.b. Montmartre n°35, auteur d’un discours contre-révolutionnaire par lui prononcé à la commune, sur les évènements du 20 juin, inséré dans le Mercure du 6 juillet 1792, sera saisi par le Cen Henry.

Porteur du présent, autorisé pour cet effet, à faire toutes réquisitions civiles et militaires ; examen sera fait de ses papiers et extraction de ceux trouvés suspects qui seront apportés au Comité ; Perquisitions seront faites les scellés apposés ; procès-verbal dressé ; et le susnommé, et tout autres chez lui trouvés suspects, conduits dans des maisons d’arrêt pour y rester détenus par mesure de Sûreté générale.

Les représentants du peuple, membres du Comité de Sureté général et de surveillance de la convention nationale (…) ».



500 €