Beaumarchais (Pierre-Augustin)

(1732-1799)
Ecrivain, homme d’affaires français.

Billet de souscription aux 60 volumes des oeuvres de Mr. Voltaire, n° 1611, rempli et signé par Beaumarchais, (1785), 1 page in-12 oblongue.

 

« Nous reconnaissons que Mr Blanchard de Pégon, à Angers, a souscrit sous le n° mil six cent onze

Pour un Exemplaire de l’Édition complette des Oeuvres de M. de Voltaire, in-8°, tirée à quatre mille, & numérotée depuis 1 jusqu’à 4000, imprimée avec les Caractères de Baskerville, sur papier dit Grand Missel fin, première qualité de France : Sur quoi nous avons reçu la somme de soixante-douze livres, dont il lui sera tenu compte sur celle de trois cent soixante, prix du dit Exemplaire en feuilles.

La présente reconnaissance servira sous son n° de Titre au partage des Chances, dans la répartition gratuite de 200,000 livres tournois, conformément aux conditions énoncées dans le prospectus.

La société littéraire typographique.

reçu pour la Compagnie.

Caron de Beaumarchais ».  

 

Désireux d’éditer fructueusement les Œuvres complètes de Voltaire, Beaumarchais fonda un atelier d’imprimerie en 1780 à Kehl. Il fit des investissements considérables : il réunit quarante presses, acheta les fontes et moules de caractères du célèbre John Baskerville. De cet atelier sortirent la monumentale édition des Œuvres complètes de Voltaire (1785-1790), mais également des éditions des Œuvres de Rousseau, de la Virtù sconosciuta d’Alfieri, et du Mariage de Figaro de Beaumarchais lui-même.

L’entreprise ne s’étant pas révélée aussi rentable que prévu, Beaumarchais engagea sa liquidation (achevée en 1791). 


1.500 €