napoleon autographe

Napoléon Ier

(1769-1821)
Empereur des français

Lettre signée en marge « Bonaparte » avec trois lignes autographes, (Paris), 26 prairial (15 juin), pendant le Consulat (1799-1804), 1 page grand in-4, avec tampon de réception et timbre fiscal. 

 

Le Consul Bonaparte répond au courrier d’un fils réclamant le retour de son père émigré.

 

« Général Premier Consul,

Vous voyais à vos pieds un jeune élève de l’Ecole Polytechnique qui vous demande avec l’accent de la douleur la plus vive de lui rendre son Père Alexis Salleton qui dès les premiers temps de la Révolution s’était sacrifié pour être utile à sa Patrie ; choisi par les concitoyens pour occuper la place de maire de Périgueux Dept. de la Dordogne, il en a rempli les fonctions avec le plus grand zèle en se conformant aux lois décrétée par l’assemblée nationale jusqu’à l’époque ou tous les genres de persécutions l’ont obligé de fuir pour se soustraire au danger qui le menaçait ; inscrit sur la liste des émigrés, il ne peut dans sa vieillesse avoir la consolation de revoir sa femme et ses enfants, et moi, Général Premier Consul, celle de soigner ses infirmités et recevoir ses tendres caresses jusqu’à ce que vôtre bienfaisance ait prononcé la radiation du meilleur des pères, que j’aime plus que moi-même. Jetés un regard d’intérêt sur mon instante demande et rendés le bonheur à un enfant qui ne cessera de faire des voeux pour votre conservation et qui n’emploiera sa vie qu’à pouvoir être utile à sa patrie et à vous prouver son respect.

Jullien Salleton (…)

P.S. : Je vous supplie, Général Premier Consul, en attendant l’effet de vos bontés pour mon malheureux père Alexis Salleton ». 

 

Napoléon signe en marge en ajoutant de sa main : « Renvoyé au ministre de la Police pour faire un rapport ».

 

Alexis de Salleton avait été maire de Périgueux entre décembre 1789 et novembre 1791. Une émeute avait éclaté dans la ville après qu’il a décidé d’augmenter le prix du pain. Frappé à coup de bâton par des femmes, il s’en était sorti grâce à l’intervention d’un garde nationale. Impopulaire, il avait quelques mois après fuit la ville. 


3.800 €