Victor Hugo lettre autographe manuscrit

Hugo (Victor)

(1802-1885)
Poète, dramaturge et écrivain français

Lettre autographe signée « Victor Hugo », Hauteville House, 23 juillet 1868, à un « sudiste ancien propriétaire d’esclaves me demandant une règle de conduite » d’après une note de Victor Hugo au verso. Il s’agit de la copie (de la main de Victor Hugo) d’une lettre qu’il avait envoyé à ce propriétaire. 2 pages in-12 à l’encre noire.

 

Magnifique lettre au sujet de l’esclavage.

 

« La fraternité n'est ni blanche ni noire. Elle est la Fraternité… »

 

« Hauteville House, 

23 juillet 1868

Votre confiance, monsieur, me touche et je vous en remercie. Oubliez que vous avez été les maîtres;  souvenez-vous seulement que vous êtes des hommes. 

Ouvrez fraternellement les bras à vos anciens esclaves. La fraternité n'est ni blanche ni noire. Elle est la Fraternité. 

Vous êtes un noble au bon cœur et vous me comprendrez. 

Croyez à toutes mes sympathies. Victor Hugo ».

 

L’esclavage, au même titre que la pauvreté, l’aliénation de la femme, les droits des enfants, la peine de mort, fut un des grands combats de Victor Hugo. Dès son premier roman, Bug-Jargal (1826), Hugo pose le problème de l’esclavage. Abolitionniste, il ne cessera de proclamer l’égalité de tous les hommes, et de lutter contre la xénophobie et le racisme.

 

3.200 €