revolution autographe

Révolution française / Sans-Culotte

Armée de la République française


Décembre 1793.

Lettre signée par Jean-Baptiste Ferrier, « interprète général de l’armée » au sans culotte « Livoire », Perpignan, 4 nivôse an II (24 décembre 1793), 2 pages 1/4 in-folio.

 

Curieuse lettre rédigée dans le style révolutionnaire émanant de l’interprète général de l’armée des Pyrénées orientales. Il annonce à la fin de sa lettre la prise de Toulon. 

 

« Le mérite d’un homme qui n’ambitionne que celui de servir la république en vrai sans culotte… »

 

« J’ai lieu d’être moi même surpris Cen frère et ami de savoir que tu n’as pas reçu ma réponse à la lettre du 3e frimaire dernier puisque je la trouve inscrite sur mon livre de correspondance comme suit (…) : 

« Cen frère la situation de notre armée est des plus consolantes, dans toutes les occasions elle donne des marques de ce courage que les satellites des despotes ne peuvent connaître, et sous lequel ils doivent nécessairement succomber. 

Puisserda (Puigcerdà en Catalogne) est depuis longtemps en note pouvoir mais le général Dagobert à qui est due la conquête de cette ville, a été mis en état d’arrestation et j’en ignore jusqu’ici la cause.

 

Il se fait beaucoup de changements, les Fédéralistes et les aristocrates sont poursuivis partout, et bientôt comme à Ville Affranchie (Lyon avait été prise le 9 octobre) ils auront tous existé et nous jouirons des bienfaits de notre sainte constitution.

Je ne puis donner sur le nommé Duclos aucun indice qui ne lui soit favorable, il a abandonné les troupes du Tyran de Madrid (…) Je reçois avec reconnaissance les marques de ton attachement, je vois avec plaisir que tu connais mes sentiments républicains, mais tu vantes un peu trop le mérite d’un homme qui n’ambitionne que celui de servir la république en vrai sans culotte. (…) Notre armée vient de recevoir la nouvelle de la prise de Toulon (prise le 18 décembre) quel nouvel encouragement ! Vice la République… »

 


200 €