Piaf (Edith)

(1915-1963)
Chanteuse et parolière française.

Lettre autographe signée «ta pupuce »,Lausanne, 1er mars 1945, (1946 d’après une note au crayon) à Yves Montand, 4 pages in-4 sur papier quadrillé.

 

Très longue et belle lettre de Piaf nostalgique de la France. 

 

« Ah c’est bien vrai que l’esprit français existe, une finesse « même chez les plus bêtes » qu’aucun pays n’aura jamais, bien que l’on devient chauvin loin de la France, tu peux pas savoir comme il est beau notre bled et malgré ses malheurs il reste le plus merveilleux, aussi bien qu’en beauté qu’en esprit et qu’en goût… »

 

« Lausanne,

 

Bonjour mon tout. Si tu savais comme je suis contente que les tiens soient à Paris tout près de toi, tu penses, quand je te voyais réclamer ta petite mère, comme ça me fendais le coeur, maintenant je sais que tu es un peu moins seul et mon coeur se sent plus tranquille, j’espère qu’ils vont rester le plus longtemps possible, mais tu ne m’as pas dit qui était à Paris, ton père ? ta mère ? ton frère ? ta soeur ? ce qu’ils sont gentils de m’avoir écouté, tu les embrassera tous très fort de ma part.

 

Ici les jours me semblent de plus en plus long, je ne me ferai jamais à la mentalité du Pays, les gens sont vraiment cons, non pas parce que ça ne marche pas puisque nous refusons du monde tous les soirs et que je ne peux m’en aller avant mes douze ou 14 chansons, mais parce que la vie est lente, ils ne réagissent pas comme nous, ah c’est bien vrai que l’esprit français existe, une finesse « même chez les plus bêtes » qu’aucun pays n’aura jamais, bien que l’on devient chauvin loin de la France, tu peux pas savoir comme il est beau notre bled et malgré ses malheurs il reste le plus merveilleux, aussi bien qu’en beauté qu’en esprit et qu’en goût, ici c’est beau mais ça ne vibre pas. Tu avais peur qu’au retour je sois dépaysée et que je n’y trouve plus ce que je voudrais y trouver. Mon Dieu rassure toi, je serai folle de joie de retrouver mon Paname chéri dont ma petite gueule chéri fait parti.

 

Si tu pouvais savoir comme les heures passent lentement, on dirait qu’elles font exprès, je vais finir par crever à force d’attendre dire que quand je vais revenir ce sera le printemps, tu te rends compte ? Le Printemps merveilleux avec toutes ces couleurs que seul la nature sait créer, ils peuvent toujours y aller les petits hommes pour faire de belle chose tel que le printemps, les fleurs, le ciel, et la pureté, tous ce qu’ils savent faire c’est des belles armes pour tuer les petits hommes qu’ils sont et surtout avec leur saloperie détruire la nature, ils finiront bien par la faire sauter la Terre avec leurs conneries, enfin ça les regardent mais bon Dieu qu’ils ne nous mettent pas dans le coup. 

 

Je sens que je deviens anarchiste. Il vaut mieux que j’arrête ce problème insoluble pour moi, dans le fond la seule chose qui compte au monde pour moi c’est toi et ton amour, le reste je m’en fous, même de chanter, quand on pense au peu de gens qui comprennent, ça ne vous donne guère envie de continuer, on a presque envie de chanter pour soi ou pour deux ou trois qui eux vraiment comprennent la valeur d’un succès (…) bref, je suis pessimiste aujourd’hui mais demain ça ira mieux. Je t’aime mon tout grand, et c’est peut-être cela qui me rend des fois triste à mourir ou d’autre fois folle de joie. 

 

Le consul vient de me téléphoner pour m’inviter à déjeuner demain, il y aura (…) l’ambassadeur et autre personnalité de ce genre, tu vois hein ?

La puce est très demandé. Bon, votre pupuce va vous plaquer, il est sept heures et demie et elle va aller casser la croûte. Tu ne pourra toujours pas me reprocher de ne pas t’écrire de grandes lettres hein ? remarque que je suis sincère en te disant que j’aime t’écrire et j’aime aussi recevoir tes lettres, elles sont si belles et si émouvantes, elles sont le reflet de toi-même, comme de l’or brute, sans retouche, tout neuf et tout brillant, comme la nature quoi ! Je t’aime mon sale petit gosse à moi. Ta pupuce ». 

 

Edith Piaf et Yves Montand se rencontrent en 1944 sur la scène du Moulin Rouge. Tandis que Piaf y chantait depuis plusieurs mois, Yves Montand, alors jeune chanteur en devenir, assurait sa première partie. Ils tombèrent tout de suite amoureux et entretinrent une relation jusqu’en 1946.



3.500 €