Louvet (Jean-Baptiste)

(1760-1797)
Écrivain et homme politique français.

Document signé « J.B. Louvet », co-signé par Louis-Bernard de St Affrique (1744-1825), 16 germinal an 3 (5 avril 1795), en bas d’un « Extrait du procès-verbal de la Convention nationale », 1 page in-folio, fortes traces de pliures, rousseurs, cachet de cire rouge. Le courrier (fragments) d’un soldat est contre-collé au verso.

 

« La Convention nationale après avoir entendu (le) rapport de son comité des Secours publics, décrète :

 

Pensions accordées aux militaires infirmes ou blessés (…)

 

Nega (jean-Joseph Nicolas) volontaire au troisième Bon des chasseurs Liégeois, Blessé

pension de six cents livres, art 7e de la loi du 6 juin mil sept cent quatre vingt treize et quatorze de la loi du 16 mars 1792… »

 

Sous la Convention, Louvet avait entamé une lutte ardente avec Robespierre. Durant les évènements du 31 mai 1793, il fut proscrit et obligé de se réfugier en Normandie où il essaya vainement d’opérer un soulèvement. Il ne put rentrer à la Convention qu’en 1795. Il siégea un peu plus tard au Conseil des Cinq-cents. 


200 €