léon Bloy autographe

Bloy (Léon)

(1846-1917)
Romancier et essayiste français

Lettre autographe signée, 30 mai 1907, à un « Cher ami » (Josef Florian), 2 pages in-8. À la suite de cette lettre, une lettre de sa femme, Jeanne Bloy.

 

« Des hommes tels que vous & moi doivent être étouffés par les autres hommes… »

 

« Ce matin, Fête-Dieu, je reçois votre mandat à l’heure où j’étais fort triste. Que Jésus & Marie vous bénissent & vous consolent comme vous me consoler.

La mort de Polak (Josef Polak, jeune prêtre tchèque qui était devenu l’ami des Bloy) a été pour nous une grande peine. Cet ami nous avait été montré  deux jours seulement, puis voilà l’éternité. Nous l’avons pleuré, nous le pleurons encore autant que si nous l’avions connu des années. Nous l’aimions beaucoup & le souvenir de la Salette ne s’effacera pas.

Votre lettre exprimait un grand chagrin que nous avons partagé du fond du coeur. 

je vois que notre ami a été assassiné par son évêque. C’est horrible mais peu étonnant. Polak était trop noble & trop intellectuel, trop supérieur pour ne pas déplaire. Nous espérons que Dieu lui a donné une belle place dans son Paradis.

Nous serions heureux ici de posséder son portrait. Existe-t-il une bonne photographie ? Si oui, le photographe doit avoir conservé le cliché & vous pourriez peut-être obtenir pour nous cette image qui nous consolerait en nous invitant  chaque jour à prier pour son âme. 

J’ai reçu votre traduction des « Propos ». je ne suis pas étonné que vous subissiez, vous aussi, la conspiration du silence. Des hommes tels que vous & moi doivent être étouffés par les autres hommes & ne peuvent compter que sur Dieu, qui parlera comme il faut, quand l’heure sera venue.

Votre véritable ami.

Léon Bloy ». 

 

Sa femme écrit à la suite : « Cher ami ! Une poignée de main bien affectueuse. Nous souffrons avec vous de ce que Dieu nous a pris notre ami, mais nous nous réjouissons de ce qu’il a si vite été jugé digne d’entrer dans l’éternité. Attendons notre tour avec crainte, sérénité et amour.

Bien affectueusement à vous et à tous les vôtres.

Votre amie.

Jeanne Leon Bloy ». 


250 €