mirabeau autographe

Mirabeau (Honoré-Gabriel Riquetti)

Honoré-Gabriel Riquetti comte de (1749-1791)
Homme politique et révolutionnaire français

Lettre autographe signée « Mirabeau fils », 26 septembre 1775, à son ami Michaud « conseiller & procureur du Roi à Pont-Arlier », demi-page in-4, adresse avec beau cachet de cire rouge aux armes.
 
« L’abbé Jacquet soutient à toute vigueur, mon cher ami, que votre Laetat est un barbarisme. Je lui ai dit que nous discuterions demain au matin cela ensemble. Je vous amènerai en même temps ce jeune homme que j’ai fait travailler tout aujourd’hui ; et dont l’écriture n’est pas belle ; mais nette, lisible et très correcte.
Je suppose aussi que nôtre homme sera revenu.
Adieu, mon cher ami, je vous embrasse tendrement.
Mirabeau fils ».
 
Cette lettre est très probablement écrite par Mirabeau lors de son exil au fort de Joux (qui se situait à 5 km de Pontarlier). Mirabeau y avait été contraint par son père qui souhaitait remettre son fils dans le droit chemin après ses frasques financières (Mirabeau avait même été emprisonné au château d’If en 1774 puis au château de Vincennes). Mirabeau réussit néanmoins à se rendre régulièrement à Pontarlier en charmant le gouverneur du Fort. C’est dans cette ville qu’il fait la connaissance de Sophie de Monnier, jeune femme mariée au marquis de Monnier, et avec qui il s’enfuit aux Provinces-Unies.


1.200 €