truffaut autographe

Truffaut (François)

(1932-1984)
Cinéaste français

Lettre autographe signée « François » (brouillon), 13 janvier 1982, à Robert Benayoun, 2 pages in-4, en-tête personnel.

 

François Truffaut règle ses comptes avec un ami journaliste.

 

« En leur temps, j’aurais fait n’importe quoi pour Renoir et Hitchcock… »

 

« Mon cher Robert,

Il y a 20 ans tu ne m’aurais pas envoyé une lettre sans une formule d’amitié ou un témoignage de camaraderie. Les rapports entre journalistes et metteur en scène sont difficiles, entre metteurs en scène ils sont souvent guindés, entre metteurs en scène en activité et metteurs en scène - journalistes ils deviennent impossibles.

Un dimanche soir, je t’entends au « Masque et la plume » parler de moi comme d’un metteur en scène sur-évalué, spécialement en Amérique, et aujourd’hui tu viens me demander de participer à une émission au nom, justement de ma réputation là-bas. Je sais que tu n’es pas cynique et que ton dévouement à Jerry Lewis est plus que respectable.  En leur temps, j’aurais fait n’importe quoi pour Renoir et Hitchcock. 

Il y a simplement que si j’accepte presque en riant les piques, les pointes et les perfidies d’un Marcorelles par exemple (Louis Marcorelles, critique du cinéma au journal Le Monde et aux Cahiers du cinéma), venant de toi qui connait les états d’âme et l’anxiété de ceux qui créent quelque chose, elles me blessent.

Donc adresse-toi à d’autres de nos amis-collègues-confrères bien connus en Amérique mais non surestimés (ni sous-estimés) il doit bien en exister qui sont évalués à leur juste, précise, exacte valeur,

Avec rancune (?) cette lettre mais sans rancune désormais,

François ». 

 

Robert Benayoun (1926-1996) était un critique de cinéma, réalisateur, acteur et scénariste français. Il est l’auteur de nombreux livres dont Bonjour monsieur  Lewis (1972), Alain Resnais arpenteur de l’imaginaire (1980), Le Dessin-Animé après Walt Disney (1979), Le regard de Buster Keaton (1982), Le Mystère Tex-Avery (1988). 


1.800 €