giorgio de chirico

Chirico (Giorgio de)

(1888-1978)
Peintre, sculpteur et écrivain surréaliste italien

Lettre autographe signée, sur carte postale (9 x 14,5 cm), Rome, 7 juin (1924), à Gala Éluard, 1 page 1/2, adresse, cachets postaux et timbres.

 

« Je regrette qu’Éluard ait quitté Paris… »

 

« Chère Madame,

Je suis rentré à Rome où j’ai trouvé votre lettre. Je regrette qu’Eluard ait quitté Paris, j’espérais le voir en septembre. Néanmoins, j’accepte votre aimable invitation. De Florence je vous ai écrit et envoyé une photo du tableau que j’expose à Venise mais ce que je vous propose probablement est inutile car d’après ce que je peux déduire vous ne devez pas voir souvent le père d’Éluard…

Lundi je vous expédierai les tableaux de l’exposition. Ceux que vous avez reçu il faudrait que vous les fassiez encadrer avec soin et cadres dorés. Évitez les cadres en bois. Écrivez-moi si vous désirez d’autres tableaux. Pourquoi ne tâchez-vous pas de faire une affaire avec moi ? Moyennant 1500 lires par mois je vous donnerai toute ma production. Je peins en moyenne de 40 à 50 tableaux par an. Ce serait avantageux pour, car vous les revendrez surement avec bénéfice.

Votre

G. de Chirico ». 

 

Paul Éluard avait quitté la France en mars 1924. Il avait embarqué à Marseille pour entreprendre un voyage autour du monde. Le lendemain de son départ parait son recueil dédié à André Breton Mourir de ne pas mourir. Dans ce recueil, Éluard écrit un  poème intitulé « Giorgio de Chirico » ; poème qui illustre la fascination d’Éluard pour l’oeuvre du peintre surréaliste. 

En 1924, Giorgio de Chirico expose à la biennale de Venise.


1.800 €