François Mitterrand lettre autographe

Mitterrand (François)

(1916-1996)
Homme d’État français. Président de la République. 

Deux apostilles autographes signées « FM », (Paris), 1993/1994, 3 pages in-4.
 
Une première note au sujet de l’institut Mérieux et de l’affaire du sang contaminé, et une deuxième note au sujet de la démission du secrétaire général du Service central de prévention de la corruption (SCPC) dans le cadre d’une plainte contre le juge Jean-Pierre.
 
Le premier document concerne une note d’information sur l’Institut Mérieux au sujet « d’une lettre dénonçant des faits de contamination du sang commercialisé par l’Institut Merieux » mais l’enquête ouverte par le parquet de Lyon abouti à un non-lieu : « il n’existe à l’encontre de l’Institut Mérieux aucun commencement de preuves matérielles d’une contamination ».
En marge de cette note, François Mitterrand écrit : « J. Kahn, votre avis, FM ». (Jean Kahn était un juriste français et un des principaux conseiller du président, particulièrement sur les questions constitutionnelles).
 
Le deuxième document est une coupure de presse (photocopiée) d’un article du journal Le Monde (en date du 29 avril 1994) au sujet de la démission de Pierre-Antoine Lorenzi alors secrétaire général du Service central de prévention de la corruption. Celui-ci se trouvant poussé à la démission par le garde des Sceaux, Pierre Méhaignerie (ministre du gouvernement Balladur), demande par l’intermédiaire de son avocat Arnaud Montebourg à ce que son sort soit décidé par le Président de la République.
En marge, François Mitterrand écrit : « J. Kahn. Me préparer une réponse à Me Montebourg. FM ».  
 
600 €