boris vian autographe

Vian (Boris)

(1920-1959)
Poète, romancier, parolier français

Lettre autographe signée, Paris, 30 octobre 1956, à Mademoiselle Gisèle Sauvaitre, 3 pages in-4, enveloppe.

 

Très belle lettre de Boris Vian conseillant une jeune poète sur l’écriture des vers et des chansons. 

 

« Qu’est-ce que je peux vous conseiller ? De lire le recueil de poème de Queneau… »

 

« Mademoiselle,

Merci d’abord de vos compliments et de votre lettre ; et moins merci pour ce que vous me demandez ensuite : c’est bien difficile de conseiller quelqu’un. Et de juger quelqu’un encore plus. En outre, ce n’est pas très exactement mon genre de me poser en juge.  

Je ne les aime guère, surtout dans l’application. je veux bien vous donner un avis impartial et désintéressé : il est pratiquement impossible de vivre en faisant des vers, et presque impossible de les faire publier sans payer un éditeur pour cela. En outre, d’après l’échantillon que vous m’envoyez, je suis forcé de vous faire les remarques suivantes : 

1)-l’idée de départ peut faire une idée de chanson qui s’appellerait « Pas le temps » mais il y faudrait un style un peu plus nerveux 

2)- Si vous avez le respect des règles de poésie traditionnelle, il faut les respecter jusqu’au bout ; l’agencement de vos féminines et masculines pêche à cet égard. (personnellement je me fous éperdument des dites règles, mais il faut choisir, et vous semblez choisir et vous tourner vers l’archaïsant : inversions, etc. De même, quelques hiatus…).

Qu’est-ce que je peux vous conseiller ? De lire le recueil de poème de Queneau intitulé « Si tu t’imagines » (Gallimard, réclame non payée) et les Histoires Blanches d’André Frédérique (mon éditeur), pour vous mettre un peu « dans le coup ».

j’ajoute pour finir que vous feriez mieux de tenter d’écrire des chansons où on a beaucoup plus de liberté ; mais pour cela travaillez votre piano : il faut être impeccable sur la carrure (les 32 mesures traditionnelles des chansons, les 12 mesures du blues, etc.) et entendre les accords.

Tout ça s’apprend et c’est très amusant. Pardonnez moi de vous dire tout ça si vite et en paquet… c’est que j’espère vous être utile en cela.

Bien cordialement.

Boris Vian ». 



3.800 €