theophile gautier autographe

Gautier (Théophile)

(1811-1872)
Écrivain français

Lettre autographe signée, Neuilly-sur-Seine, février 1868, à Auguste Lacaussade, 1 page in-12. À propos de son rapport sur les progrès de la poésie.

 

« Ce malheureux rapport sur la poésie qui m’a tant ennuyé… »

 

« Mon cher Lacaussade,

Voici l’épreuve définitive de ce malheureux rapport sur la poésie qui m’a tant ennuyé. Lisez le la plume à la main. Si vous y trouvez quelques fautes ou quelques erreurs corrigez là, vous me rendrez un vrai service et j’accepte la rature d’avance.

Il y a un nom dont je ne suis pas sûr : le nom du poète breton dont je dis deux mots d’après Ste Beuve est-il bien Listrel ? Vous qui savez tout vérifiez cela - je ne suis pas sûr non plus du nom de l’auteur des légendes de la Vierge. Si vous l’ignorez biffez la phrase. 

Je vous envoie une double épreuve. L’une est pour vous, l’autre pour Ste Beuve. Vous qui avez le bonheur de le voir presque tous les jours, seriez-vous assez bon pour le lui remettre en m’excusant de ne pas être allé lui rendre visite depuis longtemps mais sans être précisément malade je suis si fatiguée, si anémique que je n’ai pas le courage de sortir. Je ne vais même plus au moniteur. Si vous n’avez rien de mieux à faire venez donc dîner à Neuilly dimanche soir. Je serais bien heureux de causer un peu avec vous.

Théophile Gautier ». 

 

Ce rapport sur la poésie est un chapitre du Recueil de rapport sur les progrès des lettres et des sciences en France (Imprimerie impériale, 1868) commandé par Napoléon III.  


Vendu