augustin robespierre autographe

Robespierre (Augustin)

(1763-1794)
Conventionnel, frère de Maximilien

Pièce signée, (1793), co-signée par Paul Barras, Élie Fréron et Jean-François Ricord, en leur qualité de « représentants du Peuple près les armées et les départements du midi », 1 page in-4 (rognée de sa vignette, quelques tâches). Joint : une pièce autographe signée de Giraud, accusateur public (Marseille, 25 juillet 1794, 1 page in-8).
 
« Nous t’avons écrit le 7e du courant Citoyen, pour te remettre copie d’une lettre que nous avait adressée l’accusateur public du Tribunal Révolutionnaire de Paris. Ton amour pour le bien public exige que tu ne diffères plus de nous donner les renseignements qui nous a demandé.
Tous à la République.
Fréron. Ricord. Robespierre. Paul Barras ».
 
Pièce autographe signée de Giraud : « Marseille, 7 thermidor de l’an 2 (…) Requerons le commandant de la gendarmerie nationale de faire traduire le Cen Melagenois dans les prison d’Orange pour y être jugé par la commission populaire. La dite traduction se fera de Brigade en Brigade.
Giraud. Accusateur public ».
 
Augustin Robespierre fut nommé en compagnie de Ricord, Barras et Fréron représentant en mission auprès de l’armée d’Italie par les décrets du 19 et 21 juillet 1793.

Vendu