Alexandrine Zola autographe

Zola (Alexandrine)

(1839-1925)
Épouse d’Émile Zola

Lettre autographe signée « Alexandrine Emile Zola », sans lieu, 6 novembre 1912, à Jules Princet, 2 pages in-12 (deuil). Alexandrine Zola répond favorablement à l’adaptation d’un épisode de La Fortune des Rougon-Macquart au Théâtre.
 
« Ainsi que je vous l’ai dit, j’ai dû en référer à Bruneau sur la demande que vous renouvelée pour mettre sur votre Théâtre aux Champs l’épisode que contient la Fortune des Rougon-Macquart (le 1er volume de la série) de Miette et Silvère. Bruneau ayant depuis de longues années l’idée de faire cet épisode un livret d’opéra et sa partition en trois ou quatre actes. Bruneau est très gentil et me laisse vous donner l’autorisation mais à la condition expresse que ce que vous ferez en un ou deux actes, ne sera que pour votre Théâtre aux Champs, et que lorsqu’il sera sous opéra, vous n’aurez rien à réclamer sur cet opéra, aucun droit d’auteur. Pour votre pièce, vous pouvez lui donner ce titre de « la Chantegreil », (tragédie populaire).
Vous voudrez bien cher Monsieur, me donner votre réponse, si oui, ces conditions vous conviennent ou non, si elles ne vous plaisent pas. Je crois, cependant qu’elles ne peuvent en rien vous gêner (...)
Alexandrine Emile Zola ».
 
Jules Princet était un homme de lettres. Il créa en 1906 à Aulnay-sous-Bois le Théâtre aux Champs.
 
 
280 €