napoleon autographe

(Napoléon Ier) / Champ-de-Mai

Napoléon Ier – Les Cent Jours / Cérémonie du Champ-de-mai (1er juin 1815)
Document imprimé, «Ordre du Jour du 28 mai 1815» et «Ordre du 30 mai 1815», en-tête de la Garde nationale de Paris, extrait du registre des Ordres du jour, 4 pages, imprimerie de l’État-major de la Garde Nationale de Paris

Instructions pour la disposition des légions de la Garde lors de la cérémonie prévue au Champ-de-Mai le 1er juin, pour la proclamation de l’Acte additionnel aux constitutions de l’Empire
 
« Ordre du jour du 28 mai 1815 :
 
La Garde nationale devant prendre les armes le jour de l’Assemblée du Champ-de-Mai (…) Chaque légion fournira, pour assister à cette cérémonie, un bataillon de Grenadiers et un bataillon de chasseurs, chacun de cinq cents hommes. Les quatre Compagnies de Grenadiers concourront à la formation du premier Bataillon, et les seize Compagnies de Chasseurs, à la formation du second.
Chaque Bataillon formera quatre Compagnies et huit pelotons sur trois rangs… ».
 
« Ordre du jour du 30 mai 1815 :
 
Sa Majesté l’Empereur a décrété qu’en sa qualité de Commandant en chef de la Garde nationale, il recevrait directement des mains du Président du Collège électoral du département de la Seine, le jour de la cérémonie du Champ-de-Mai, l’Aigle destinée à la Garde nationale de Paris ; qu’il remettrait ensuite au lieutenant-général commandant en second, et que cette Aigle serait déposée au palais des Tuileries avec celles de la Garde impériale (…) l’assemblée du Champ-de-Mai aura lieu jeudi prochain, 1er juin (…) L’Empereur ordonne que la totalité de la Garde nationale prendra les armes le jour de la Cérémonie (…) ».
 
Le Champ-de-Mai est l’assemblée tenue en 1815, pendant les Cent-Jours, au Champ-de-Mars dans laquelle l’empereur Napoléon Ier proclama en présence des députations de tous les collèges électoraux et des corps de l’armée, l’Acte additionnel aux constitutions de l’Empire.
 
 

280 €