joachim murat autographe

Murat (Joachim)

(1767-1815)
Maréchal d’Empire, Roi de Naples

Lettre autographe signée, Paris, 6 vendémiaire an 11 (28 septembre 1802), à Francesco Melzi d’Eril, 2 pages ¼ in-4. Belle lettre de Murat au vice-président de la toute jeune République italienne.
 
« J’ai pris les intérests de votre République ; et j’ose me flatter que vous me rendés la justice de croire qu’aucun français ne l’aime plus que moy »
 
« Une maladie très grave que je viens d’essuyer m’a empêché citoyen président, de répondre à l’honneur de votre dernière lettre. Je m’empressai néanmoins de remettre sous les yeux du Consul votre rapport (…) et soyés bien sur que dans toutes les circonstances j’ai pris les intérests de votre République ; et j’ose me flatter que vous me rendés la justice de croire qu’aucun français ne l’aime plus que moy. Charpentier a du recevoir l’ordre de faire filer sur la Suisse 7 bataillons. J’espère qu’ils ne rentreront pas.
Me voilà mieux, mes aides de camps partent ce soir pour Milan (…) Lundy ou mardy, si ma santé continue à aller bien, j’espère être des votres (…)
J. Murat ».
 
La République italienne (1802-1805) avait été fondée à Lyon au mois de janvier par les députés de la République cisalpine. Napoléon en avait pris la présidence et Francesco Melzi d’Eril (1753-1816) la vice-présidence.
Murat avait été nommé en 1801 général en chef des troupes stationnées en République Cisalpine.
 
 
 
1.500 €