marie louise d'autriche autographe napoleon

Marie-Louise d'Autriche

(1791-1847)
Impératrice des Français

Lettre autographe signée « Louise », Mortefontaine, 7 juin (1813), à Jacques Régis de Cambacérès, archichancelier de l’empire, 1 page in-4.

 

« Sans aucune lettre ni nouvelle de l’Empereur… »

 

« Mon Cousin. Je vous envoie deux bulletins que l’on m’a envoyé sans aucune lettre ni nouvelle de l’Empereur, si vous en avez je vous prierai de me les écrire. Le Duc de Cadore (Jean-Baptiste Nompère de Champagny) vous aura conté toutes mes aventures, je me porte un peu mieux ce soir. Je vous remercie de la lettre que vous m’avez écrit, je vous renvoie les deux rapports. Croyez à tous mes sentiments d’estime d’amitié et de considération.

Votre très affectionnée

Louise ». 

 

Cette lettre est écrite peu de temps après le départ de Napoléon pour la campagne d’Allemagne (il avait quitté Saint-Cloud le 15 avril pour rejoindre ses armées).  La campagne d'Allemagne ou campagne de Saxe a lieu après la campagne de Russie et précède la campagne de France. Elle se déroule au cours de l'année 1813 et constitue le véritable tournant de la guerre liée à la Sixième Coalition. Les pays vaincus de multiples fois par la France au cours de l'épopée napoléonienne (guerre d'Espagne, campagne d'Autriche en 1805, 1809...) se retournent contre elle les uns après les autres devant ses premiers revers en Russie dus en particulier au froid précoce, aux températures extrêmes, l'allongement des lignes logistiques, à la résistance des Russes et surtout aux ravages du typhus. Après la bataille de Leipzig, la retraite de l'armée de Napoléon vers la France est inéluctable, et les rêves de conquête de l'Europe se transforment en lutte acharnée pour la défense du territoire


1.400 €