Tallien manuscrit autographe

Tallien (Jean-Lambert)

(1767-1820)
Révolutionnaire français, chef de la réaction thermidorienne

Pièce signée avec apostille autographe, cosignée par Martin-Roch Xavier Estève (1772-1853), Le Caire, 16 nivôse an VIII (6 janvier 1800) et Paris 1er prairial an IX (21 mai 1801), 1 page in-folio, en partie imprimée à en-tête Armée d’Egypte.
 
Estève, payeur général de l’Armée d’Egypte, reconnaît le versement fait dans sa caisse par le citoyen Tallien « administrateur des droits de l’enregistrement », de 2.462 livres 14 sols 2 deniers, qui devra lui être comptée par la Trésorerie nationale de Paris. Tallien donne quittance à Paris de « la somme de deux mille quatre cent soixante-deux livres quatorze sous deux deniers.
 
Avec l’instauration du Directoire, l’influence politique de Tallien décline, bien qu’il siège au Conseil des Cinq-Cents. Discrédité aux yeux des Montagnards, qui le considèrent comme un renégat, comme de la droite, qui lui reproche son passé terroriste, il est également abandonné par Madame Tallien, qui devient la maîtresse du financier Ouvrard. Cependant, il est présenté par Paul Barras au général Bonaparte qui l’emmène avec lui dans son expédition vers l’Égypte en juin 1798. Après la prise du Caire, il édite le Journal officiel, la Décade égyptienne.


480 €