charles asselineau autographe

Asselineau (Charles)

(1820-1874)
Homme de lettres, écrivain français, ami de Nadar et de Charles Baudelaire.

Lettre autographe signée, (Paris), (mars 1870), à Charles Monselet, 2 pages 1/2 in-8 (légères fentes aux plis).

 

Intéressante lettre dans laquelle Asselineau donne des informations à son correspondant au sujet de la bibliothèque de Sainte-Beuve qui passait en enchères suite à la mort de ce dernier. 

 

« Monsieur, mon cher ami, j’ai été voir la bibliothèque de Sainte B. Mais aujourd’hui je ne pourrai vous en rien dire (et surtout dans une lettre) qui n’ait déjà été dit et répété par les journaux empressés. 

SB n’était pas bibliophile. Ses livres n’avaient  rien de remarquables comme exemplaires, ni aucune condition. Il ne s’affinait pas sur les reliures. Sa bibliothèque était l’image de ses humeurs ou plutôt le reflet. Bibliothèque de travailleurs, plutôt que d’amateur. Sa collection de poètes français du 16e s. est ordinaire. Vous pourrez rappeler à ce sujet l’histoire du fameux Ronsard in-folio qui est partout. Livres sur le Jansénisme à cause de Port Royal. (fameuse fresque en 5 volumes de Sainte-Beuve racontant l’histoire du fameux monastère Port-Royal-des-Champs).

Ouvrages contemporains en grand nombre, dont le principal est l’ex. annoté des Révolutions de Chateaubriand dont tous les journaux ont parlé et qui sera diamant de la vente. Ste B. l’avait payé 1000 f. à l’origine. C’est là tout ce que je puis vous dire sur lettre. (…) Depuis sa mort je n’ai conservé aucune relation avec ses héritiers.

Bien à vous.

Ch. Asselineau ». 

 

Sainte Beuve était décédé le 13 octobre 1869. Le 21 mars 1870, une première vente aux enchères de sa considérable bibliothèque (1800 livres pour la première vacation) se déroula à Paris. Malgré ce que dit Asselineau dans cette lettre quant à la pauvreté de cette bibliothèque, quelques livres furent néanmoins vendus à des prix fort élevés. Et le fameux Chateaubriand (Essai sur les révolutions anciennes et modernes de 1797) fut acquis par le libraire Fontaine au prix de 3100 francs or.

Charles Monselet (1825-1888) était un écrivain, journaliste et poète français. Surnommé le « roi des gastronomes », il fut l’un des premiers journalistes gastronomiques. 

 

 

Vendu