eugene de beauharnais autographe

Beauharnais (Eugène de)

(1781-1824)
Général

Fils de l’impératrice Joséphine.
 
Lettre signée « Eugène Napoléon », Udine, 19 décembre 1806, (à Charles-Maurice de Talleyrand ?), 1 page ¼ in-4. Papier doré sur tranche.
 
« La Grande Armée est plus belle et plus nombreuse que jamais »
 
« J’ai reçu, Monsieur, votre lettre du 17 de ce mois, par laquelle vous me portés des plaintes contre des infractions faites, dites vous, à vos lettres dans le Royaume d’Italie. J’ai d’autant plus lieu de m’en étonner que j’ai donné, à différentes reprises, les ordres les plus sévères pour que le secret des lettres fit respecté dans tout le Royaume et que c’est la première plainte de ce genre que je reçois depuis.
Il est arrivé que des lettres venant du Royaume de Naples ou de l’Allemagne ont éprouvé des altérations dans les cachets. Celle dont vous vous plaignés pourrait partir de l’un ou l’autre point. A mon arrivée à Milan je renouvellerai mes ordres sur cet important sujet ; mais je dois vous dire qu’il est difficile de croire qu’on s’y soit exposé. Je prendrai d’ailleurs tous les renseignements convenables pour connaître la vérité.
Toutes les fables publiés par les Ennemis sur la position de la Grande Armée sont plus ridicules les unes que les autres. La Grande Armée est plus belle et plus nombreuse que jamais. Les divisions qui sont à Varsovie et au delà ne demanderaient pas mieux que de trouver une armée russe à combattre et à vaincre. Sur ce Monsieur, je prie Dieu qu’il vous ait en sa sainte garde.
Eugène Napoléon ».
 
En juin 1805, Eugène de Beauharnais avait été chargé en qualité de vice-roi de l’administration du Royaume d’Italie. La Grande Armée quant à elle, était engagée dans la campagne de Pologne depuis novembre 1806 durant la guerre de Quatrième coalition.
 
 
700 €