Vadier (Marc-Guillaume-Alexis)

(1736-1728)
Conventionnel (Ariège), un des principaux artisans de la chute de Robespierre

Pièce autographe signée, contresignée par Antoine-Christophe Merlin de Thionville (1762-1833), 24 brumaire an II (14 novembre 1793), 1 page petit in-4.
 
Ordre d’arrestation de la duchesse d’Orléans, veuve de Philippe-Égalité (guillotiné le 6 novembre 1793).
 
« La convention nationale après avoir entendu le rapport de son comité de sureté générale rapporte décret du 8 avril dernier relatif à la citoïenne égalité, charge en conséquence son comité de sureté générale de faire traduire à Paris la dite femme égalité et de prendre à son égard les mesures que la sureté générale exige en exécution du décret du 17 septembre dernier.
Vadier rapporteur
Bon à expédier. Merlin ».
 
Le décret du 17 septembre 1793 est plus connu sous le nom de la « Loi des suspects ». Marie-Adélaïde de Bourbon, duchesse d’Orléans, est incarcérée en novembre 1793 à la prison du Luxembourg à Paris. Elle ne sera libérée qu’après la chute de Robespierre en juillet 1794.
 
 
1.100 €