Camille Desmoulins autographe

Desmoulins (Camille)

(1760-1794)
Journaliste et orateur révolutionnaire, Conventionnel

Discours « Sur la situation de la Capitale », Paris, 24 juillet 1792, imprimé de 34 pages in-8, en-tête de la Société des amis de la Constitution séantes aux Jacobins, vignette « Vivre libre ou mourrir ». Imprimerie du Patriote François (Paris). 

 

Très beau discours fédérateur de Camille Desmoulins quelques jours avant la journée du 10 août. 

 

« Ce qu’il faut faire encore ? Quelqu’un a dit que si les rois se faisaient la guerre, c’est qu’ils ne buvaient jamais ensemble. Et moi je dis : si on ose nous attaquer, c’est qu’il n’y a qu’orgueil, égoïsme et dureté de coeur parmi nous ; c’est que le bourgeois méprise l’artisan, autant que le noble méprisait le bourgeois ; c’est que l’égalité des droits n’est que dans la constitution, et non point dans l’opinion ; c’est que nous, citoyens actifs, nous nous tenons à une distance plus grande de nos frères indignes, que les Romains ne faisaient de leurs esclaves (…) Et nous, dédaigneux bourgeois, il semble que cette aristocratie, cette inégalité que nous avons bannie de nos lois, se soient réfugiées toutes entières dans nos coeurs. Je le répète, si on ose nous attaquer, c’est que nous ne buvons pas ensemble… »


Vendu