josephine beauharnais autographes manuscrits

(Beauharnais Joséphine de)

(1763-1814)
Impératrice des Français

Lettre autographe signée d’une dame italienne, Rosalbina Lamberti (née Borroni), Milan, 24 juin 1804, à Joséphine de Beauharnais, 2 pages in-4.

 

Après la proclamation de l’Empire (18 mai 1804), Rosalbina Lamberti, qui eût le privilège de connaître Joséphine à Milan (en 1796), tient à lui exprimer toute la joie qu’elle en ressent.

 

« Majesté,

Ce n’est pas au Trône auguste de l’Impératrice des Français que votre humble et dévouée Lamberti se présentera pour exprimer les sentiments qui ont pénétré son âme au moment de votre acclamation à l’Empire. C’est à vous, à vos audiences privées que j’oserais par un épanchement respectueux vous exprimer mon contentement et ma sincère joie.

Encouragée par le souvenir des bontés que eutes pour moi à Milan, par la connaissance de ce caractère excellent, qui vous a toujours distinguée, je vous supplie d’agréer les félicitations, les augures et l’omage d’une femme qui n’a jamais cessé de vous admirer. Qui l’est doux pour moi de me rappeler vos bontés ! C’est à elles que je dois particulièrement l’honneur d’avoir connu vos qualités sublimes, vôtre sagesse, et cette magnanimité d’âme qui devait vous élever à tant de splendeur ; Mes voeux sont au comble. Que sa Majesté daigne recevoir avec sa bonté ordinaire les voeux ardens que je fays pour la conservation de sa précieuse santé, pour la prospérité, la Gloire, et le bonheur de son auguste Époux… ».

 

Rosalbina Lamberti était la demi-soeur d’Angela Pietragrua, maîtresse de Stendhal qui en avait été fou amoureux. 


200 €