revolution francaise autographe

Contre-Révolution (1792)

Louis XVIII (1755-1824)
Comte de provence, futur roi de France

Charles X (1757-1836). Comte d’Artois. Futir roi de France.
 
Pièce signée « Louis Stanislas Xavier » et « Charles-Philippe », Coblence, 5 février 1792, 1 page in-4, en-tête « Nous Princes et frères du Roi de France ».
 
Reconnaissante de dette en faveur du capitaine Sainte-Marie.
 
« Nous Princes et frères du Roi de France
Déclarons que M. le Comte de Ste Marie capitaine au cy devant Régiment des gardes françaises armés à notre caisse, la somme de vingt mille livres pour être employé au service du Roi. En conséquence promettons tant en noms personnels qu’en celui de sa majesté, de rembourser à lui ou à son héritier la dite somme de vingt mille livres en espèces, et dans le cas ou il plairait à sa majesté de le nommer à un emploi ou charge militaire, la présente déclaration sera reçue pour deniers comptants.
Fait à Coblence, le cinq février 1792.
Louis Stanislas Xavier
Charles-Philippe ».
 
En juin 1791, au moment où Louis XVI et la famille royale tentèrent de s’évader (20 juin 1791), Louis Stanislas Xavier, futur Louis XVIII, quitta la France déguisé et muni d’un passeport anglais et se réfugia à Bruxelles puis à Coblence. Il y retrouve son frère Charles-Philippe, futur Charles X, qui avait émigré dès les premiers jours de la Révolution en juillet 1789.
Durant la Révolution française, Coblence fut un point de chute pour de nombreux nobles. Réunis autour des deux frères du roi Louis XVI, ils organisèrent une contre-révolution en sollicitant l’aide des armées des royaumes voisins.


850 €