paul déroulède autographe

Déroulède (Paul)

(1846-1914)
Poète, romancier et militant nationaliste français

« Vive la France ! », Chant autographe signé « D. », sans lieu, (1878 ?) 2 pages in-4. Il s’agit du controversé hymne national écrit par Paul Déroulède et mis en musique par Charles Gounod.
 
« Vive la France ! O mon pays,
Peux-tu connaître d’autres cris,
Peux-tu former d’autre espérance ?
Que fait l’opinion qu’on a
Il les a toutes ce cri là :
Vive la France !
On est la foule, on est le roi !
O les semeurs de désarroi
Vous comptez sur notre ignorance
Notre histoire nous la savons,
C’est la France que nous servons,
Vive la France !
Quant aux droits qui nous font égaux,
A ces droits qui sont le repos,
Et qui furent la délivrance,
Aussi longtemps qu’elle vivra
Nul Français ne les lui prendra !
Vive la France !
 
Oui des trois couleurs du drapeau
Maint parti ne veut qu’un lambeau,
Mais le peuple a sa préférence,
Et ni rouge, ni blanc, ni bleu
C’est tricolore qu’il le veut !
Vive la France !
Travaillons ! Qu’importe l’outil ?
Bêche ou marteau, plume ou fusil
L’effort seul fait la différence
Œuvre commune, amour commun
De désir nous n’en avons qu’un :
Vive la France !
Vive la France ! Allons Français
Assez de haine, assez d’excès,
Abjurons notre intolérance !
Ouvriers, paysans, soldats
Au travail, aux champs, aux combats !
Vive la France !
».
 
Après la débâcle de 1870 et la Commune de Paris (il participera à sa répression lors de la semaine sanglante) Paul Déroulède incarne aux yeux des Français le parti patriotique « revanchard ». En 1872, il écrit les Chants du soldat qui rencontre un grand succès (dont le fameux « Clairon »). Pour le 1er mai 1878, Déroulède décide d’écrire un nouvel hymne national baptisé Vive la France ! sur une musique de Gounod. Néanmoins, La Marseillaise deviendra l’hymne officiel de la France le 14 février 1879.
 
500 €