revolution autographe

Bouchotte (Jean-Baptiste)

(1754-1840)
Militaire et ministre français

Lettre autographe signée, Paris, 14 juillet 1793, aux membres du Comité de sûreté général, 1/2 page in-4.
 
« Le ministre de la Guerre aux Citoyens représentants du peuple membres du Comité de Sureté générale et de surveillance de la Convention nationale.
Citoyens représentants,
J’ai lu les pièces que vous m’avez communiqué concernant le Citoyen Tremont, Je l’ai questionné et n’en ai pas de reçu des réponses différentes de celles qu’il a fait dans son interrogatoire. Je crois devoir vous le renvoyer, pour que vous décidiez s’il restera en état de surveillance ou non.
Salut et fraternité.
J. Bouchotte ». 
 
Jean-Baptiste Bouchotte avait été nommé ministre de la Guerre par la Convention nationale le 4 avril 1793. Peu populaire auprès de certains généraux, Bouchotte avait adressé sa démission le 26 mai 1793. Les évènements de mai-juin 1793 (opposition des Montagnards aux Girondins) le poussent à rester à son poste. Les Montagnards, installés au Comité de salut public le 10 juillet 1793, soutiennent énergiquement Bouchotte à son poste. Camille Desmoulins restera un adversaire de Bouchotte, lui reprochant notamment dans le Vieux Cordelier de dilapider l’argent de son ministère. 

200 €