jean Grave autographe

Grave (Jean)

(1854-1939)
Militant anarchiste et écrivain français.

Lettre autographe signée, Clifton, 21 octobre 1914, au peintre Maximilien Luce, 4 pages in-8. Très intéressante lettre en vue d’un mouvement pacifiste quelques semaines après le début de la Première Guerre mondiale.
 
« Leur démontrer l’imbécillité des guerres, l’intérêt qu’ont les peuples de vivre et travailler en paix… »
 
« Mon cher Luce,
(…) Ceux que j’aurais voulu remuer d’abord, ce sont ceux qui sont le plus écoutés du public, France, Séverine, Mirbeau, quelques autres, les autres, je pense, sont d’avance acquis. Mais, jusqu’à présent, sauf France, par Hermann-Paul, aucun ne donne signe de vie. Sans doute, il est bien trop tôt de parler des conditions de paix, alors que les Allemands sont encore en France ; de plus, pour que la paix soit ce que nous voulons, une réconciliation avec le peuple allemand, il faut que son militarisme soit écrasé. Mais cette campagne demandera du temps, des hommes et de l’argent (…)
Ici en Angleterre, nombre de socialistes et de libéraux, ont déjà commence la campagne en publiant des manifestes pour exposer leur programme : travailler l’opinion publique pour empêcher les diplomates de brouiller les cartes, lors de la conclusion de la paix (…)
De plus, il y aurait une autre campagne du même ordre à mener de suite, et qui aurait dût être favorisée par le gouvernement, s’il n’avait pas si peur des idées d’émancipation, si Guesde et Sembat n’étaient pas des moules (…) S’il est vrai comme on nous dit, qu’ils ont été trompés, il serait bon et profitable de leur ouvrir les yeux. De leur démontrer l’imbécillité des guerres, l’intérêt qu’ont les peuples de vivre et travailler en paix, que les alliés ne veulent nullement attenter à leurs droits, à leur liberté ni à leur bien-être (…)
J. Grave ».

600 €