Albert camus autographe manuscrit

Camus (Albert)

(1913-1962)
Ecrivain et philosophe français

Exhortation aux médecins de la peste, Manuscrit tapuscrit avec nombreuses corrections autographes, (1941/1942), 5 pages ¼ in-folio.
 
Un des textes considérés comme une des archives de son roman  La Peste paru en 1947.
 
Albert Camus aurait rédigé ce texte en 1941 à un moment où il ébauche une première version de son roman. L’Exhortation aux médecins de la Peste ne paraîtra qu’en avril 1947 dans les Cahiers de la Pléiade en compagnie d’un second texte intitulé Discours de la peste à ses administrés. Le roman paraîtra lui en juin de la même année.
Dans l’exhortation, Camus met en exergue un oracle de Delphes cité par Thucydide : « Viendra la guerre dorienne et la peste avec elle ». L’auteur grec fait écho à la métaphore ou le message central du roman à savoir la peste comme image de la guerre. Aussi, l’on peut rapprocher la « guerre dorienne » à la « guerre aryenne », « la peste » à la « peste brune ».
Les manuscrits autographes sont conservés dans le Fonds Albert Camus de la bibliothèque Méjanes à Aix-en-Provence. Notre manuscrit porte son titre initial Dissertation sur les fléaux que Camus raye et rebaptise. Ce qui laisse à penser que notre manuscrit est une version d’origine.
 
« Les bons auteurs ignorent si la peste est contagieuse. En vérité, ils en ont le soupçon. C’est pour quoi Messieurs, ils sont d’avis que vous fassiez ouvrir les fenêtres de la chambre où vous visitez Messieurs le malade. Il faut se souvenir simplement que la peste peut-être aussi bien dans les rues et vous infecter de la même façon que les fenêtres soient ouvertes ou non.
Les mêmes auteurs vous conseillent aussi de porter un masque à lunettes et de placer au dessus de votre nez, un linge imbibé de vinaigre. Portez également sur vous un sachet composé des essences recommandées pour les rhumes dans nos livres, mélisse, marjolaine, menthe, sauge, romarin, fleur d’oranger, basilic, thym, serpolet, lavande, feuilles de lauriers, écorce de limon, et pelure de coings. Il serait souhaitable que vous fussiez entièrement vêtus de toile cirée. Cependant, cela peut s’accommoder. Mais il n’y a point d’accommodements avec les conditions sur lesquelles bons et mauvais auteurs sont d’accord… »

6.500 €