Desaix (Louis Charles Antoine)

(1768-1800)
Général français.

Lettre signée, Paris, 14 ventôse an 6 (4 mars 1798), au général Scherer, 1 page in-4, en-tête de l’Armée d’Angleterre. Rare.

 

Desaix fait l’éloge du général Bellavène.

 

« Le Général commandant en chef l’Armée d’Angleterre, au Citoyen Ministre de la Guerre;

Le Général de Brigade Bellavène emploie dans la 3e division militaire me mande, Citoyen Ministre, qu’il vous a adressé un mémoire pour vous demander du service à l’armée d’Angleterre. Cet officier que j’ai vu servir sous mes ordres, avec distinction, mérite bien des égards, et ce serait répondre à son dévouement que de prendre sa demande en considération.

Veuillez le proposer au Directoire exécutif. Nous trouverons, malgré ses blessures, assez d’occasion pour utiliser ses talents distingués.

Salut et fraternité.

Desaix ». 

 

Jacques-Nicolas Bellavène (1770-1826) fut un général de la Révolution et de l’Empire. En 1796, à la Bataille de Rastatt, il estatteint par un boulet qui lui emporte une jambe. En 1803, Napoléon lui confiera l’organisation, le commandement et la direction de l’école de Saint-Cyr. Il sera nommé Baron de l’Empire en 1813.

Confirmé dans son grade de général de division par le comité de Salut Public, dans l'armée du Rhin le 2 septembre 1794. Desaix prend la plus grande part aux victoires de cette campagne de l'an IV, et participe, entre autres, au blocus de Mayence.

Ses succès militaires en 1794 et 1795 conduisent à sa nomination comme commandant en chef par intérim de l'armée du Rhin du 5 mars au 20 avril 1796, puis du 31 janvier au 19 avril 1797. Du 26 octobre 1797 au 27 mars 1798, le général Desaix est commandant en chef de l'armée d'Angleterre.


850 €