louis ferdinand celine autographe

Céline (Louis-Ferdinand)

(1894-1961)
Ecrivain français

Lettre autographe signée « L. Destouches », Paris, 16 mars 1933, à Élie Faure, 2 pages in-4, enveloppe autographe avec timbre et cachets postaux. Lettre référencée à la Correspondance (Pléiade, p. 361).

 

Céline remercie chaleureusement l’historien d’art Élie Faure qui projette de lui consacrer un article sur Voyage au bout de la nuit.

 

« 98 rue Lepic,

Vous me faites délirer d’aise ! Quel honneur ! Et quelle indignité ! Je suis transi ! Tout de suite j’ai mis en marche l’Éditeur (ébloui lui-même) et il est en train de négocier avec Europe - qui nous parait convenir mieux qu’un autre à ce que vous voulez dire - (Lisez je vous prie Candide de ce jour) :

Hippocrate n’était pas mal mais Europe sera mieux. Voici mon avis et mon grand merci.

Si je vous intimide ce doit être la partie crédite beaucoup plus que l’autre. Mon Dieu comme je regrette que votre Histoire de l’Art n’ait pas 35 volumes ! Alors la vie serait autre. Voilà ce que j’en pense. Je vous dois beaucoup de courage. 

Bien cordialement à vous et très sincère.

L. Destouches.

Je vous dirai pour Europe dans quelques jours ».

 

Élie Faure avait annoncé à Céline son intention de rédiger un article sur Voyage au bout de la nuit. Il comptait alors en faire le troisième article d’un triptyque publié dans une nouvelle revue, Hippocrate. Revue d’humanisme médical. Finalement, Élie Faure déclinera la proposition de publication dans Europe et Céline n’insistera pas. L’article paraîtra dans Germinal en juillet 1933.


1.300 €