Bastille (1789)

Pierre-Auguste Hulin (1758-1841)
Général français de la Révolution et de l'Empire. Le pricipal meneur de la prise de la Bastille le 14 juillet 1789.

Lettre autographe signée du général Hulin, (Paris), 14 septembre 1789, à un Monsieur, 1 page 1/2 in-4.

 

« Je viens en ce moment de recevoir des nouvelles de Versaille pour aller en députation pour l’affaire de la Bastille… »

 

« J’aurai panssé, Monsieur, et ami, que vous maurié tenu parole ; vous avez manqué de me faire le plus grand tort - je viens en ce moment de recevoir des nouvelles de Versaille pour aller en députation pour l’affaire de la Bastille, je suis en ce moment aucupé à la Bastille par ordres de la commune et de l’état major en qualité de Commandant en chef des volontaires de la Bastille. 

Je compte que vous voudré bien me faire dire si vous pouvez me faire mon habit noir pour mercredi dans la matinée. Vous savez que vous avez reçu trois louis acompte et que nous sommes convenu à cinq. Vous pouvés compté sur les deux autres louis. en m’apportant mon habit à la Bastille.

Je suis bien sincèrement votre ami.

PAHulin

Commandant au châteaux de la Bastille ».

 

Le 14 juillet 1789, Hulin avait pris la tête des insurgés parisiens et fut l’un des premiers à entrer dans la Bastille. Il chercha à sauver le gouverneur de Launay (massacré place de Grève quelques heures après). Nommé commandant des Vainqueurs de la Bastille, Hulin prit part aux journées des 5 et 6 octobre 1789. Il servit comme commandant dans la Garde nationale. Après 1792, il fut jeté en prison comme modéré, il en sorti après la chute de Robespierre. 


750 €