Collot d'Herbois (Jean-Marie)

(1749-1796)
Homme politique et révolutionnaire français. Conventionnel montagnard, membre du comité de Salut public. Mort déporté en Guyane.

Almanach du Père Gérard pour l’année 1792, ouvrage de 84 pages in-12, Imprimerie du patriote français (Paris), reliure moderne, titre sur le dos. Quelques rousseurs.

 

Première édition (très rare) du célèbre Almanach.

 

À l'automne 1791, Jean-Marie Collot d’Herbois remporte un concours organisé par les Jacobins pour publier un almanach destiné à expliquer, en des termes aisément compréhensibles, les avantages de la monarchie constitutionnelle. C'est l'Almanach du Père Gérard, qui remporte un succès de diffusion certain et lui confère une grande popularité au sein du peuple parisien. Il va même plus loin : il défend le suffrage universel et condamne l'esclavage des Noirs dans les colonies par les blancs qui « se sont furieusement noircis la face dans l'opinion publique en défendant leur supériorité sur "les bons nègres" ». Il faut dire que cet almanach fut sélectionné par un jury jacobin composé de Clavière, Grégoire, Condorcet, Lanthenas, Polverel et Dussault : les quatre premiers étaient membres de la Société des Amis des Noirs. Le succès de l'opuscule fut tel que les contre-révolutionnaires écrivirent en réaction un contre-opuscule qu'ils intitulèrent l'Almanach du Père Maury.


200 €