Duchambge (Pauline)

(1778-1858)
Compositrice et pianiste française.

Lettre autographe signée « Pauline », (1844), à « mon cher Louis », 2 pages in-8, adresse au verso.

 

« Je me prosterne devant Rousseau et ne puis désaimer l’autre de vos amis - J’ajouterai encore les femmes sont toutes stupides !… »

 

« Jamais je n’ai rien lu avec plus d’interêt ! Cette lettre de Rousseau les peint bien - je connais, et vous aussi, un nommé qui vous en veut lorsqu’il sait que vous avec la plus légère relation avec une personne qui lui déplait et dont il croit avoir à se plaindre - les hommes sont presque tous de même !… Néanmoins, je me prosterne devant Rousseau et ne puis désaimer l’autre de vos amis - J’ajouterai encore les femmes sont toutes stupides !

Mde de la Gorce est adorable et votre observation sur son geste lorsqu’elle écoute avec attention est de toute vérité. Je fais comme elle quand je me plais à causer avec quelqu’un. Vous me déranger cruellement avec votre opinion sur Mde de la Farge, moi qui veut la croire innocente !

Merci cher Louis de m’avoir envoyé des autographes si dignes d’être en si bonne main que les vitres. Je passe sous silence, monsieur de Voltaire que je déteste.

Bonsoir, mes yeux me font bien mal et tant, que je ne sais plus l’orthographe.

Pauline ».


250 €