Trenet (Charles)

(1913-2001)
Auteur-compositeur et interprète français.

Lettre autographe signée « Charles », (New-York), 7 mars 1949, aux compagnons de la Chanson, 2 pages in-4, en-tête du New Sherbrooke Hotel.

 

Belle lettre de Charles Trenet alors en tournée aux Etats-Unis.

 

« À propos… en ce qui concerne « les jeunes années » le titre définitif est « jeunes années ». Je suis d’accord pour que notre frère convers Marc Penaud signe (de St Sans, toujours) avec moi la zizique… »

 

« Cher Jean-Louis, cher Michel, chers Compagnons mariés ou fiancés à des canadiennes,

Je lis dans les chroniques locales vos exploits sentimentaux et aériens : « un compagnon s’envole de Washington pour retrouver quelques heures, l’héroïne du film un homme et son péché, sa future - 

Tout cela, oui, m’enchante, joint au souvenir intelligent que vous avez laissé ici, mes bons camarades - Vous savez bien notre pays et, déguisé en général (de Brigade) je vous décore, vous brassarde, vous brisquarde, vous épaulette tous en képique et du fond de ma chambre d’hôtel vous crie Bravo !

Bravo de chanter à l’A.B.C. le 1er mars. J’y ai débuté moi-même en 1900 époque charmante ou je créais La Valse triste de Sibellius après avoir écrit le Cygne de Saint-Saëns. À propos… en ce qui concerne « les jeunes années » le titre définitif est « jeunes années ». Je suis d’accord pour que notre frère convers Marc Penaud signe (de St Saëns, toujours) avec moi la zizique. 

n’ayant encore trouvé personne pour signer les paroles, j’ai décidé de les signer Charles Trenet qui est comme vous le savez mon nom

Sacré nom de nom, j’avais des tas de choses à vous dire, mais j’espère que vous saurez « interpréter » mon silence aussi bien que mes oeuvres. Je vous serre la main l’un après l’autre en vous priant d’embrasser Goldin pour moi. Amitiés joyeuses. Charles.

P.S. : Vous pouvez me répondre Palace Hotel San Francisco - Cal - je m’y rends demain par constellation. »


750 €