Révolution de 1848

Alexandre Ledru-Rollin


(1807-1874). Avocat, journaliste et homme politique français.

Lettre imprimée (circulaire), signée « Ledru Rollin » en sa qualité de Ministre de l’Intérieur, Paris, 25 février 1848, à un Préfet, 1 page in-4.

 

Document historique, au lendemain de l’abdication de Louis-Philippe Ier et le jour même de la proclamation de la IIe République. Ledru-Rollin appelle les Préfets à assurer l’ordre public.

 

« Assurer au nouveau gouvernement le concours de la population et la tranquillité publique… »

 

« Monsieur le Préfet,

Le gouvernement républicain est constitué. La nation va être appelé à lui donner sa sanction. Vous avez à prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour assurer au nouveau gouvernement le concours de la population et la tranquillité publique. Faites-moi connaître dans le plus bref délai l’état de l’opinion, et informez moi en même temps des dispositions que vous aurez prises.

Agréez, Monsieur le Préfet, l’assurance de ma considération distinguée.

Le Ministre de l’Intérieur,

Ledru-Rollin ». 

 

La révolution de février 1848 (22-25 février) renversa la Monarchie de Juillet et son roi Louis-Philippe Ier. Celui-ci abdique le 24 février. Le même jour, un gouvernement provisoire est formé. Il est composé de Jacques Charles Dupont de l’Eure, Alphonse de Lamartine, Adolphe Crémieux, François Arago, Louis-Antoine Garnier-Pagès, Pierre-Marie de Saint-Georges, Armand Marrast, Louis Blanc, Ferdinand Flocon, Alexandre Martin et Alexandre Ledru-Rollin.

Le 25 février, la République est proclamée. Le gouvernement provisoire prend ses premières mesures symboliques : liberté de la presse, fin de la censure, liberté de réunion, suffrage universel, enseignement primaire gratuit et obligatoire, abolition de l’esclavage…


800 €