Blanqui (Auguste)

(1805-1881)
Socialiste et révolutionnaire français.

Lettre autographe signée "B.", sans lieu, 23 décembre (1839), à l'éditeur Guillaumin, 1 page in-8, adresse au dos.

 

Lettre écrite quelques jours avant sa condamnation à mort (14 janvier 1840) à la suite de l'insurrection et de l'envahissement du palais de justice de Paris et de l'occupation de l'Hôtel de Ville (journée du 12 mai 1939).

 

"Tout était fini à trois heures, mon cher Guillaumin, au moment où votre lettre était arrivée ; Mr C. était revenu, emportait le manuscrit, une préface de 10 lignes et faisait mettre dix ouvriers à l'oeuvre.

Je n'en suis pas moins sensible à votre empressement. Je puis vous dire que j'en suis cordialement touché, et j'espère traiter avec vous d'une affaire meilleure.

Pensez à celle de ce matin. Je ferai le livre avec une vigueur et une conscience rares, et je crois que cela vaudra mieux pour vous qu'autre chose..."

 

Condamné à mort en janvier 1840, Blanqui verra sa condamnation commuée en prison perpétuelle. Il sera incarcéré au Mont Saint-Michel. 


250 €