Proust (Marcel)

(1871-1922)
Ecrivain français.

Lettre autographe signée « Marcel », (Paris), mai 1904, à Louis d’Albufera, 2 pages in-8 sur papier fin à liseré de deuil.

 

Marcel Proust intervention en faveur de Louisa de Mornand pour obtenir un rôle dans une pièce de théâtre.

 

« l’indiscrétion franche (…) vaut bien mieux que l’indiscrétion qui prend les airs de la discrétion… »

 

« Mon cher Louis,

Voici la lettre. Fais la porter qd tu voudras. Je trouve qu’une démarche directe aurait cent fois mieux plu à Bataille (le dramaturge Henry Bataille). Car cela à l’air trop faux et trop cousu de fil blanc de dire « par discrétion, elle ne veut pas vous en parler, mais moi je vous en parle ». Je connais tellement peu Bataille qu’il pense bien que je ne suis qu’un simple envoyé. 

Et l’indiscrétion franche (et d’ailleurs il n’y avait aucune indiscrétion) vaut bien mieux que l’indiscrétion qui prend les airs de la discrétion., airs qui tromperont Bataille moins que personne. Mais enfin, voici la lettre et tu peux l’envoyer parfaitement. Mon peu de liaison avec Bataille ne me permet guère de le faire mieux.

Tout à toi.

Marcel ».

 

L’intervention de Marcel Proust sera favorable à Louisa de Mornand puisqu’elle obtiendra en novembre 1904 un rôle dans la pièce d’Henry Bataille, Maman Colibri (Théâtre du Vaudeville, première représentation le 8 novembre 1904).

Louisa de Mornand (1884-1963) fut une actrice de Théâtre puis de cinéma. Vers 1903, elle a une relation avec Louis d’Albufera (1877-1953), grand ami de Marcel Proust. Cette relation très passionnée et orageuse (qui cessera en 1906) inspirera celle de Saint-Loup et de Rachel dans À la recherche du temps perdu.

 

2.800 €