David d'Angers (Pierre-Jean)

(1788-1856)
Sculpteur français

Lettre signée, Paris, 18 avril (1848 ?), à « Mon cher concitoyen » (très probablement Ferdinand Flocon), 1 page 1/4 in-8.

 

« Voudriez vous bien appuyer de tout votre pouvoir près de notre ami Ledru Rollin, la demande que lui a adressée le citoyen Thumeloup pour obtenir la place de chef de direction au Louvre pour la partie archéologique vases étrusques. Je sais que vous connaissez et appréciez ce loyal républicain comme il mérite de l’aitre aussi je n’ai pas besoin de vous parler de la sincérité et de l’ancienneté de ses opinions. Mais malgré son véritable talent comme architecte, il est dans une position de fortune qui lui rendrait bien nécessaire une place qu’il remplirait parfaitement, je vous serai donc très reconnaissant de vouloir bien joindre votre puissante recommandation à celle que j’ai déjà envoyée au Ministre de l’Intérieur. Le temps presse, la place pourrait être accordée à d’autres.

Salut & fraternité ».

 

En 1848, David d’Angers est élu représentant du peuple par le département de Maine-et-Loire. Il entre à l'Assemblée nationale constituante, puis à l'Assemblée nationale législative, où il siège avec la Montagne. Mais en 1852, après le coup d'État de Napoléon III, il doit quitter la France et s'exiler en Grèce.


150 €